Accueil > Qui sommes-nous ? > Actualités > Article Actualités > Interview Elsa Schalck
Interview Elsa Schalck

Interview d'Elsa Schalck, Vice-présidente de la Région Grand Est

Elsa_Schalck

 

 

- Quel est votre regard sur la jeunesse de la région Grand Est ?

 

 

Près d'1 habitant de notre région sur 5 a entre 15 et 29 ans. Notre jeunesse est non seulement riche de talents, elle est un atout majeur pour notre territoire. Nous devons être aux côtés des jeunes : Les accompagner, les soutenir, leur faire confiance. C'est pourquoi la Région Grand Est sous l'impulsion de son Président Philippe Richert a décidé de mettre en place une véritable politique volontariste en faveur de la Jeunesse et de placer les jeunes au cœur de notre action. La jeunesse d'aujourd'hui c'est l'avenir social, économique et démographique de la région, elle contribue au dynamisme et l'attractivité de nos territoires.

 

 

 

- Quels sont les objectifs de la politique jeunesse de la région ?

 

Nous sommes partis de nos rencontres de terrain et des politiques menées auparavant dans les trois anciennes régions afin de bien identifier les besoins d'une jeunesse dont les profils sont différents et les aspirations variées.

 

Nous nous sommes fixés 4 objectifs essentiels. Ils s'inscrivent dans une perspective d'efficacité, de responsabilité, d'ambition et de proximité.

 

Notre premier défi est de donner aux jeunes les clefs de l'insertion professionnelle, avec notamment la question centrale de l'orientation. Le deuxième défi est celui d'encourager l'entreprenariat et la prise d'initiatives. C'est dans cette perspective que nous sommes heureux et fiers d'être aux côtés de l'association EPA afin d'encourager le développement des Mini Entreprises-EPA et les journées Innov'-EPA.

 

Notre troisième défi est celui de la citoyenneté et de l'engagement. Certaines initiatives seront déployées à l'échelle de la Région Grand Est comme le "Mois de l'Autre" visant à sensibiliser les lycéens et apprentis au vivre ensemble et à l'altérité. Une instance représentative des jeunes sera également installée à la rentrée afin de consulter et de faire participer les jeunes à la prise de décisions : le Conseil Régional des Jeunes du Grand Est verra le jour !

 

Enfin, afin d'encourager les mobilités et d'élargir les horizons, la Région soutiendra les mobilités, qu'elles soient transfrontalières, européennes et internationales. Une carte jeune verra également le jour. Ce sera notre 4ème défi.

 

 

 

- Le développement de l'entrepreneuriat des jeunes est le défi numéro 2 de votre politique. Vous avez officialisé la convention de la région Grand Est avec EPA Grand Est lors du conseil d'orientation du 30 mars dernier. Qu'attendez-vous d'EPA et de ses partenaires pour répondre à ce défi ?

 

Accompagner et soutenir l'entreprenariat des Jeunes est l'un des axes prioritaires de notre stratégie jeunesse. En faire un des 4 défis est message fort. Nous croyons en l'entreprenariat et aux valeurs qui y sont rattachées : le travail, la responsabilité, l'autonomie, la liberté.


J'ai pu suivre régulièrement des jeunes et des équipes investies dans une "mini-entreprise" et à chaque fois, j'ai été conquise par leurs projets. Les jeunes y développent un esprit d'équipe, prennent des initiatives, apprennent à mener un projet d'étapes en étapes, en étant entourés et soutenus par leurs enseignants et des personnes issues du milieu de l'entreprise. Ils savent faire preuve de créativité, d'innovation.

 

Je tiens à dire que je suis fière d'avoir officialisé cette convention de partenariat entre notre collectivité et EPA Grand Est car cette collaboration représente un véritable atout pour la jeunesse de notre région. Vous impulsez l'idée que nos jeunes sont des lanceurs d'initiatives entrepreneuriales et innovantes. Vous leur donnez les cartes en main pour monter leurs projets ! Nous vous soutenons dans cette démarche.

 

Votre action est un bel exemple de ce que nous souhaitons encourager et valoriser dans le Grand Est. Nous attendons que vous poursuiviez ces démarches d'initiation à la vie économique et à l'esprit d'entreprendre. Nous n'avons aucun doute quant au dynamisme de votre association pour déployer ces mini-entreprises sur l'ensemble du territoire. Et je vous en remercie !

 

 

 

- A quelques semaines des 3 championnats qui auront lieu sur notre territoire, quel message souhaitez-vous passer aux mini-entrepreneurs, à leurs parrains d'entreprise et leurs enseignants ?

 

 

Tout d'abord que la force de ce partenariat, c'est justement ce lien qui existe entre tous les acteurs : les mini-entrepreneurs, les parrains d'entreprise, les enseignants, l'association.

 

Les championnats sont des temps forts pour tous, ils permettent le temps d'une journée de mettre en lumière les beaux projets réalisés durant l'année.

 

Je souhaite dire aux jeunes qu'ils peuvent être fiers d'avoir participé à ce beau challenge et du chemin parcouru ! Ils ont osé et ils ont créé leur mini-entreprise. Les compétences acquises leur serviront dans leur futur et pour certains, entrepreneurs en herbe, le championnat ne sera que le début d'une vocation ! Bravo et Belle continuation à tous.